​Les dangers de vapoter dans les avions : une mise en garde d'une hôtesse de l'air

Voyager en avion implique le respect de certaines règles de sécurité, et l'une d'entre elles est l'interdiction stricte de fumer ou de vapoter à bord. Cette règle, bien que connue de tous, est parfois ignorée par certains passagers, qui pensent à tort que vapoter est moins nocif ou moins détectable que fumer une cigarette traditionnelle.

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a souligné que l'utilisation des e-cigarettes et autres dispositifs de vapotage dans les toilettes des avions a été l'une des principales sources de non-conformité en 2022. Ces actes peuvent non seulement mettre en danger la sécurité de l'avion, mais aussi entraîner des conséquences graves pour le passager fautif.

Une hôtesse de l'air, active sur la plateforme TikTok, a partagé une expérience où elle a été alertée par le commandant de bord qu'un passager vapotait dans les toilettes. Suite à cette alerte, elle a dû faire une annonce demandant au responsable de se manifester. Elle a souligné que si le passager ne reconnaît pas son acte, cela peut entraîner une vérification complète de l'avion pour s'assurer qu'il n'y a pas de dysfonctionnement ou de début d'incendie. Cette procédure peut clouer l'avion au sol pendant plusieurs heures, causant des désagréments pour tous les passagers.

L'hôtesse a insisté sur l'importance de toujours dire la vérité en cas de non-respect de cette règle. Même si le passager risque une amende, sa coopération peut atténuer les conséquences. En revanche, en agissant de manière égoïste, il peut non seulement mettre en danger la sécurité de tous, mais aussi gâcher la journée de nombreux passagers.

Il est donc essentiel de toujours respecter les règles de sécurité lorsqu'on voyage en avion, pour le bien-être de tous.